Politique "zéro phyto" : Un engagement précurseur de la Ville

Depuis 2009, la Ville s'est engagée dans une politique de gestion écologique de ses espaces verts, afin de limiter la perturbation des écosystèmes et la pollution de ses espaces verts, induits par l'usage d'engrais et de pesticides.

Dorénavant, la Ville bannit le recours à tout produit phytosanitaire, nocif pour la santé et l'environnement de ses concitoyens. 
Cette politique se traduit concrètement par la mise en œuvre de procédés naturels et la suppression de l'usage des pesticides, au profit de techniques naturelles, tels l’arrachage manuel, le désherbage mécanique par binette ou par brûleur thermique, mais également la végétalisation du pied des arbres, ou encore le recours aux paillages divers.
Tout en veillant à préserver les trottoirs, bordures et caniveaux de tout envahissement végétal excessif, cette nouvelle gestion différenciée de l'environnement entraîne l'apparition sur le sol communal de nouvelles plantes et fleurs sauvages, signes tangibles d'une biodiversité naturelle.

Enfin, cette suppression de l'usage des pesticides s’accompagne de mesures de réduction de la consommation d’eau, lesquelles ont vu l’instauration de nouveaux réflexes, tels la plantation de plantes vivaces, moins gourmandes en eau, et l’arrosage raisonné, automatisé et programmé. 


Coignières lauréate du « Prix Zéro Phyto 100 % Bio »

Coignières lauréate du « Prix Zéro Phyto 100 % Bio »

Lundi 30 mars, la Ville s'est vue décerner le « Prix Zéro Phyto 100 % Bio », lors d'une cérémonie organisée à l'Hôtel de ville de Paris dans le cadre de la 10e Semaine pour les alternatives aux pesticides.
Coignières s'est classée 4e dans la catégorie des villes de 2 000 à 5 000 habitants.

Ce prix, attribué par les associations "Agir pour l’Environnement", "Bio Consom’acteurs" et "Génération Futures", vient saluer l'engagement des communes pour la suppression des pesticides et la promotion de l’agriculture biologique.