Particuliers

Adoption plénière : conséquence sur le nom de famille

L’adoption plénière donne à l’enfant adopté le nom de l’adoptant. La procédure varie selon la situation : adoption par un couple marié, par une personne seule ou adoption de l’enfant de son époux(se). Si les parents ont déjà choisi un nom pour un autre enfant commun, l’enfant adopté doit porter le même nom.

    Le choix du nom de l’enfant se fait par déclaration commune des époux.

    Les 2 époux(ses) peuvent uniquement choisir le nom de famille de leur 1er enfant commun.

    En effet, le nom choisi pour le 1er enfant adopté doit être donné aux autres enfants communs du couple.

    Toutefois, les 2 époux(ses) peuvent choisir le nom de famille des autres enfants communs dans les cas suivants :

    • Enfant né avant 2005 et n’ayant pas bénéficié de déclaration commune d’ajout de nom

    • Enfant né avant leur mariage et n’ayant pas bénéficié de déclaration commune de changement de nom

    Dans tous les cas, le choix du nom ne peut être exercé qu’une seule fois.

    Les époux peuvent choisir :

    • soit le nom de l’un d’eux,

    • soit une partie du nom de l’un d’eux, lorsque ce nom est un double nom de famille divisible,

    • soit leurs 2 noms accolés, dans l’ordre de leur choix mais dans la limite d’un nom de famille pour chacun.

    La déclaration de choix de nom doit être jointe à la requête en adoption.

    La déclaration de choix de nom se fait sur papier libre conformément au  modèle de déclaration figurant en annexe de la circulaire du 29 mai 2013 – APPLICATION/PDF – 624.5 KB  .

    Vous devez remettre le formulaire au tribunal chargé de la procédure d’adoption.

    Où s’adresser ?

     Tribunal judiciaire ou de proximité 

    En l’absence de déclaration commune de choix de nom, le tribunal chargé de la procédure d’adoption fixe lui-même le nom de l’enfant.

    L’enfant prend le nom de chacun des 2 adoptants, dans la limite du 1er nom en cas de double nom, accolés selon l’ordre alphabétique.

    Exemple

    un enfant adopté par un couple Dupont-Martin et Durand s’appellera Dupont Durand.

    Le choix du nom de l’enfant se fait par déclaration commune de l’adoptant et de son époux(se).

    Ils peuvent uniquement choisir le nom de famille de leur 1er enfant commun.

    En effet, le nom choisi pour le 1er enfant adopté doit être donné aux autres enfants communs du couple.

    Toutefois, les 2 époux(ses) peuvent choisir le nom de famille des autres enfants communs dans les cas suivants :

    • Enfant né avant 2005 et n’ayant pas bénéficié de déclaration commune d’ajout de nom

    • Enfant né avant leur mariage et n’ayant pas bénéficié de déclaration commune de changement de nom

    Dans tous les cas, le choix du nom ne peut être exercé qu’une seule fois.

    L’adoptant et son époux(se) peuvent choisir :

    • soit le nom de l’un d’eux,

    • soit une partie du nom de l’un d’eux, lorsque ce nom est un double nom de famille divisible,

    • soit leurs 2 noms accolés, dans l’ordre de leur choix mais dans la limite d’un nom de famille pour chacun.

    La déclaration de choix de nom doit être jointe à la requête en adoption.

    La déclaration de choix de nom se fait sur papier libre conformément au  modèle de déclaration figurant en annexe de la circulaire du 29 mai 2013 – APPLICATION/PDF – 624.5 KB  .

    Vous devez remettre le formulaire au tribunal chargé de la procédure d’adoption.

    Où s’adresser ?

     Tribunal judiciaire ou de proximité 

    En l’absence de déclaration conjointe de choix de nom, le tribunal chargé de la procédure d’adoption fixe lui-même le nom de l’enfant.

    L’enfant prend alors le nom de l’adoptant et de son époux(se), dans la limite du 1er nom en cas de double nom, accolés selon l’ordre alphabétique.

    Exemple

    si M. Dupont adopte l’enfant de Mme Durand-Martin, l’enfant s’appellera Dupont Durand.